Recette de Cake aux légumes d’automne

J'adore le potimarron, et j'ai le plaisir d'acheter mes légumes directement dans des fermes bio, en permaculture, alors faire des gâteaux avec des légumes, j'aime beaucoup !

Voilà ma recette de l’ultimate cake au potimarron façon carrot cake :

sans lactose, et mini-gluten (je n’utilise pas les mix sans gluten parce que je les trouve pires (càd inflammatoires) car multi-composants plus ou moins chelou, ni la farine de riz que je trouve sablonneuse, je préfère diminuer avec un gros tiers de Maizena, mais chacun voit comment faire son sans-gluten)

  • 250 g à 300 g de potimarron ou de carottes : légume cru, épluché et rapé
  • 160 g de farine T45 ou pour diminuer le gluten, 70g maïzena + 90g farine
  • 7g de bicarbonate de soude (ou de la levure mais moi je n’utilise jamais de levure, car trop agressif pour les intestins)
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1/2 cuillère à café de gingembre
  • 1 cuillère à café de mélange 4 épices, mélange pain d’épices ou mélange spéculoos (ou aussi mélange massala selon ton goût)
  • 2 oeufs
  • 140 g de sucre vergeoise brune ou de sucre de canne complet ou de rapadura (bref du sucre bien roux !)
  • 12 cl d’huile d’olive ou de tournesol (10cl si tu mets des noix)
  • en option : 60 à 100g de noix (ou d’amandes) concassées, 75g de raisins secs (préalablement trempés dans du thé ou infusion, pour bien les gonfler, voire les parfumer)
  • pour le glaçage en option : 50 g de beurre doux mou, 50 g de sucre glace, 100 g de Philadelphia nature, battre au fouet pour bien émulsionner, mettre au frigo et recouvrir sur le cake refroidi, au moment de la dégustation (ouiais le Philadelphia c’est un peu bof coté composition, mais exceptionnellement en petite quantité, 1 fois la semaine des 4 jeudis, pourquoi pas ?)
Gâteau façon carrot cake avec le glaçage 😉

Préchauffez le four à 180°C. 

Épluchez et râpez le potimarron ou les carottes . Réservez. 

Dans le cul de poule, mélangez les poudres : farine, bicarbonate/levure, épices et sucre.

Incorporez le légume rapé aux poudres, et mélangez bien.

Dans un bol, avec une cuillère ou fouet, émulsionnez les œufs avec l’huile.

Incorporez les, au mélange poudres + légume : bien mélangez avec la spatule.

Versez dans votre moule à cake ( ou en part individuelle), ou répartir dans plusieurs moules : pas plus épais que 3 cm de pâte, sinon c’est galère à la cuisson.

Si tu n’utilises pas de moule en silicone Guy Demarle, je ne sais pas te dire si il faut huiler ou papier sulfurisé ou quoi dans ton moule : fais comme tu as l’habitude !

Zou, au four : 30 mn à 180°C, puis environ 30 mn à 170°C, voire encore 10mn à 160°C, à surveiller selon votre four : la pâte est lourde et très humide, donc cuisson lente pour pas cramer, et vérifiez bien que la pointe du couteau est vraiment sèche, sinon c’est pas cuit, donc pas digeste.

Démoulez tiède, puis laissez refroidir sur une grille.

Ce gâteau peut être découpé et mis au congélo, si on veut avoir une réserve gourmande.

Un délicieux gâteau, que j’adore avec le café après déjeuner, ou bien avec le thé du goûter.

Allezou, roule ma poule … Bonne dégustation !

Sachez que vous pouvez décliner, en Automne et Hiver, cette recette avec d’autres légumes racines à la saveur douce, comme la betterave, les panais, les courges (potiron, potimarron, butternut, …), la patate douce, ou encore le céleri mélangé à la carotte.

Dans mon écosystème du manger en santé, cette recette s’inscrit dans la catégorie Douceur occasionnelle, càd exception mensuelle avec farine et oeuf. Et naturellement, je mange, prioritairement càd chaque jour, les légumes cuits à la vapeur : je vous en parle bientôt avec le Vitaliseur Marion.

J’aime également ce genre de recette de cake aux légumes, car l’abondance des fermes permacoles où j’achète mes légumes, permet de faire une fantaisie : plein de légumes à prix raisonnables, de saison et de provenance locale, ça donne envie d’en manger sous différentes formes. De plus, le légume dans un cake, ça permet de réduire le gras (oeuf, huile) et le sucre. Les déclinaisons infinies sont donc bienvenues !

J’explique mon parcours avec l’alimentation et mon intention avec la rubrique Manger, dans la note Edito : Alimentation, le pilier fondamental de la santé.

Légumes de la ferme du chateau de Villerville-14 : soit 3 km du champ à l’assiette 😉

Oui dans une vie antérieure,

  • j’ai été parmi les premières blogueuses culinaires, (de 2005 à 2018, oui 13 ans tout de même !), alors je ne résiste pas au plaisir de vous proposer une catégorie Manger et Recette, dans ce nouveau blog !
  • j’ai été conseillère Guy Demarle de 2012 à 2018 (oui 7 ans d’ateliers culinaires en réunion à domicile!), alors j’ai encore le réflexe des astuces dans les recettes, et de bien montrer le matériel dans mes photos ! Bien que plus du tout commissionnée, je recommande toujours les moules en silicone Flexipan de Guy Demarle, car c’est le top qualité (et le silicone le moins polluant) pour une cuisson équilibrée et un démoulage parfait : vous pouvez commander ce matériel de qualité professionnelle, directement sur leur boutique en ligne.
  • oui j’aime beaucoup la vaisselle, #portmeirion ou vintage #digoin 😉
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Partagez votre commentaire

Bonjour

Bienvenue sur le blog d’Hélène Frébourg, Coach du Mieux Vivre Avec la maladie chronique

Articles récents

Retrouvons nous là

Envie d'appliquer facilement l'esprit du dont on parle dans cet Article ?

C’est simple : vous pouvez télécharger immédiatement

Guide
Mieux Vivre Avec La Maladie Chronique
Spécial Confinement

 

en remplissant ce formulaire =>>

Retour haut de page