Décrypter le burn out et la TPV

J'ai mis le focus sur la frontière avec le burn-out, et j'ai invité Sandra Boré pour décrypter la Théorie PolyVagale

Je te raconte dans le podcast, S2E7, que j’ai eu d’autres maladies proches de la fibromyalgie :

  • endométriose, proche par le coté inflammatoire et dérèglement métabolique
  • burn out, proche par la gestion du stress et le dérèglement coté cortisol et TPV

mais pas diagnostiqués, car avec le bazar de la fibromyalgie, on ne sait plus quelles sont les frontières entre les maladies …

Comme le son de l’enregistrement n’est vraiment pas bon, j’ai retranscrit les points majeurs de ce que dit Sandra :

Le burn-out c’est un syndrome d’épuisement qui est la conséquence d’un stress chronique, qui épuise les ressources jusqu’au moment où on s’effondre … et souvent on le voit pas arrivé, il y’a un problème de déni.

Les 3 signes qui sont officiellement reconnus pour reconnaitre le burn-out :

  1. l’épuisement physique et psychologique : c’est bien au-delà de la fatigue
  2. la perte de l’accomplissement : on ne s’épanouit plus dans ce qu’on fait, on fait des erreurs inhabituelles
  3. la déshumanisation ou la dépersonnalisation … zombification, cynisme dans les interactions, …
  4. … mais aussi des douleurs chroniques, des troubles du sommeil, de la digestion, … qui sont la conséquence de trop de stress.

La fibromyalgie est donc très voisine parce que le burn*out peut être avant ou après la fibromyalgie, par trop de stress qui génère une inflammation qui devient chronique avec le bazar dans le cortisol, … et un état de figement … sympa comme tableau, hein !

Sandra, Tu es coach, formée à l’école de coaching de David Lefrançois, INA, institut des neurosciences appliquées, et toi aussi tu as vécu ce douloureux épisode du burn out, et  3 fois d’ailleurs, alors peux tu nous raconter en résumé ton parcours et surtout pourquoi tu as fait rebelote 3 fois !

Toujours des situations de trop de travail, et de débordement de fiches de fonction dans les emplois occupés d’autant plus que je suis atypique, càd dans la douance, donc j’ai une grosse capacité à apprendre et à travailler mais sans forcément m’en rendre compte. Les burn-out se sont révélés dans ces périodes, qui ont été surchargées avec le décès de mon papa et un gros souci d’argent, donc j’étais saturée de trop de stress. Comme dit David Lefrançois, expert en neurosciences, le cortisol crame le cerveau !

Est-ce que tu peux nous expliquer la TPV, la théorie polyvagale car elle permet de décoder ces situations ?

La TPV a été mise en avant par Stephan Porges depuis une dizaine d’années, et on commence à en parler en France depuis 3 ans environ.

Par rapport à un stress, on a 3 types de réponse :

  • la fuite
  • la lutte
  • l’inhibition

mais on a aussi remarqué que des personnes réagissaient autrement, c’est la résilience ou le coping, mais on ne savait pas comment ça marchait.

Et on a découvert qu’il y a une nouvelle voie du nerf vague alors que jusqu’à présent on ne connaissait que le système sympathique (qui active la défense) et le parasympathique (qui permet de se réguler). Et la découverte repose sur le fait qu’il y’a 2 branches dans le système sympathique :

  • vagal dorsal : voie du figement et de l’inhibition
  • vagal ventral : voie qui régule et permet la relation en confiance.

Et ça, ça nous donne les clés de la résilience, de la confiance, de la bonne gestion du stress, car on peut cultiver la capacité à passer dans le vagal ventral pour gérer les situations stressantes.

Et c’est justement là où les frontières entre fibromyalgie, dépression et burn out sont très minces, en fonction de l’état de figement dans lequel le malade se trouve … et la compétence de son médecin …

… et la clé, c’est de bouger … voilà c’est pas pour dire : marcher, marcher marcher tous les jours …

Photo prise à Blonville sur mer, aout 2021, … avec filtre mais sans trucage … oui, oui c’est un zèbre … ou 2 🤣

On a parlé aussi du lien potentiel entre les maladies inflammatoires comme la fibomyalgie et la douance : rien n’est publié scientifiquement, mais on observe tout de même beaucoup de fibro dans la team douance … du fait du câblage neurologique différent ?

En tous les cas, Sandra et moi, nous nous sommes connues par le sketchnoting, la NeuroBusiness School et notre coach en Neurosciences David Lefrançois, … mais aussi dans le congrès de la douance de notre coach Nathalie Alsteen (HPI haut potentiel intellectuel, zèbre, atypique, utilise le mot que tu veux !) … j’en reparlerai à d’autres occasions …

Sandra Boré, EfferveScience et son chat Ekanta 😉Le POWER du patriarchat 😻

Je vous invite :

En relation avec le PODCAST

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Partagez votre commentaire

Bienvenue sur le blog
d’Hélène Frébourg,
Coach du Mieux Vivre Avec …

Roule Ma Poule . Network

Articles récents

Podcast

Le podcast qui fait le tour de l'écosystème de vie du malade chronique,
pour restaurer sa capacité à être acteur de sa santé, être acteur de sa vie
& qui crée le MOUVEMENT vers la santé ...

Envie d'appliquer facilement l'esprit du Mieux Vivre Avec dont on parle dans cet Article ?

C’est simple : vous pouvez télécharger immédiatement

Guide
Mieux Vivre Avec La Maladie Chronique
Spécial Confinement

 

en remplissant ce formulaire =>>

Retour haut de page