Alimentation, le pilier fondamental de la santé

Oui l'alimentation est un des piliers fondamentaux de la vie, de la santé. J'ai mis 10 ans pour construire mon écosystème du manger en santé.

Quand j’ai été diagnostiquée Fibromyalgie en 2002, tout allait vraiment mal de partout : pour démêler la pelote, c’était infernal car par où commencer ?! Balottée de droite et de gauche, ne comprenant rien à ce qui se passait, et sans appui médical compétent : juste des poseurs de sparadrap sur tel symptôme …

Et comme j’ai toujours refusé de prendre des médicaments, car j’avais bien compris qu’il n’y avait pas de solution médicamenteuse, juste du sparadrap qui endort ou empire à droite ce qu’on voulait corriger à gauche …

Dans le début des années 2000 (fibromyalgie reconnue par OMS en 2006), les médecins n’étaient pas toujours des plus motivés à développer une vision holistique de cette nouvelle maladie émergente et bien chiante pour tout le monde, ni même déjà à reconnaitre le diagnostic de la fibromyalgie, pourtant posé par un rhumatologue expert de la fibromyalgie, y compris auprès de la MDPH et du Tribunal de la Sécurité Sociale ; mais malheureusement pour le soin, il n’avait que les médicaments Lamaline ou Tramadol à me proposer, et comme je disais non, j’ai bien compris que j’étais malpolie.

Et finalement en 2007, avec la rencontre d’un super médecin généraliste homéopathe très branchée sur les dysfonctionnements métaboliques avec une vraie vision holistique et un très riche réseau de thérapeutes alternatifs, c’est par l’alimentation que l’on a commencé le grand ménage. Et petit à petit des points d’amélioration, ou plutôt de moins pires en moins pires, ont commencé à apparaitre.

Je ne vais pas vous raconter tout le détail mais je vais partager ici, comment je mange.

Dans l’esprit de ne pas être dans l’injonction comme on voit partout, en mode « fais çi, fais pas ça », et aussi par éthique de ne pas faire du conseil naturopathique diététique & patati, alors que je ne suis pas naturopathe ni diététicienne & patati (et c’est pas parce que beaucoup de naturopathes se disent coachs alors qu’ils ne le sont pas … mais il est vrai que visiblement la déontologie et leurs formations non reconnues, ça fait 3!) …

Bref, ici sur ce blog comme dans tous mes partages (livres, réseaux sociaux, conférences), je suis profondément attachée à vous partager mon expérience, càd vous raconter ce qui me fait du bien, (plus rarement ce qui ne me convient pas).

Je ne détiens donc aucune vérité, aucune solution miracle, ni aucune recette universelle.

Je partage mon expérience de malade de la fibromyalgie, et je vous laisse toute autonomie, pour en tirer de l’inspiration. Je vous laisse aussi toute votre entière responsabilité à faire vos choix personnels sur la manière dont vous vous soignez, mangez, et vivez votre vie : à lire ma charte éthique.

Comme coach, je peux vous accompagner au changement, à l’analyse de situation, à la prise de décision, et au développement de votre autonomie : c’est tout le sens de ce que j’appelle le coaching du Mieux Vivre Avec.

Mon intention avec la rubrique MANGER (et ses différentes sous-parties), c’est de partager mon expérience, en vous montrant ce que je mange, et tout l’écosystème que je me suis construit pour me nourrir, avec un objectif prioritaire de santé.

Mon souhait est de vous transmettre des pistes de réflexion, et aussi des pistes d’espoir, car très clairement, avec mon système alimentaire maintenant bien rodé, je vais beaucoup mieux.

Tant que je suis centrée sur mes basiques essentiels (sans gluten-lactose-viande-gras, et du fait maison maxi 3-5 ingrédients prioritairement bio et non composés), ma digestion se passe bien, les douleurs sont lointaines, l’état général est correct. Je sais quelles exceptions je peux faire, je sais comment organiser mes courses et mes repas à l’extérieur. J’ai développé une telle finesse d’observation de mon métabolisme, que j’identifie maintenant assez rapidement toute dérive qui relance l’inflammation et la mauvaise spirale.

Depuis 2007, ça fait donc de nombreuses années d’expérimentations, et changements, et de détox en détoxication, petit à petit, j’ai réussi à retrouver le plaisir de la gourmandise : maintenant c’est un étal de beaux légumes bio dans une ferme permacole ou l’ouverture d’un bocal de pâte miso ou d’algues, qui me met en excitation des papilles, comme pouvait l’être auparavant la devanture de la pâtisserie de Michalak ou des plats de Cyril Lignac !

Mon alimentation n’a aucune des étiquettes à la mode : flexitarienne, vegan, paléo, cétogène, … & co. Je ne suis aucun de ces régimes, ou mode, ou engagement politique.

Sous les conseils de ce super médecin en 2007, mon inspiration a commencé par le régime hypotoxique des docteurs Joyeux et Seignalet, conjugué avec les principes de la macrobiotique façon Okinawa, et de l’énergétique chinoise, sans oublier la touche de zone bleue. Mais surtout, au fil des années, c’est mon foie et mes intestins qui ont validé (ou rejeté parfois violemment !), et petit à petit, des nouvelles habitudes se sont organisées.

Maintenant càd depuis vraiment 2016, soit une bonne dizaine d’années pour déconstruire mon mode alimentaire et en reconstruire un fiable, mon métabolisme est stabilisé en mode tranquille, mon poids aussi.

Après des années de yo-yo avec des pantalons T40 à T46 au fil des aléas du métabolisme en bataille, mon dressing est maintenant en T42 ; mon IMC est de 26, soit un léger surpoids, puisqu’il faudrait que je perde 3 kilos pour repasser à 25 en mode « corpulence normale ». Mais mon médecin et surtout moi, nous pensons que cette stabilisation depuis des années, y compris lors du charivari de la ménopause, est dans la bonne tranche du juste milieu convenable. Je me sens bien, aussi bien en santé qu’en look, donc c’est l’essentiel.

Je vais vraiment mieux coté douleurs et bordels métaboliques divers. La fibromyalgie s’est déplacée ailleurs, j’en parlerai dans la rubrique Habiter.

La boussole pour manger, c’est ma bonne digestion, la paix avec mon foie et mes intestins, la régularité paisible de mon caca, et la bonne nuit de sommeil non agité de ballonnements ou autres éructations. Bien sur, la prise de sang semestrielle surveille tous les critères officiels, et maintenant comme une bonne élève, j’ai globalement 18/20 tellement tout est redevenu bien équilibré.

Je précise que je suis ménopausée depuis 2016-51 ans, et depuis, tout va beaucoup mieux aussi. Les montagnes russes des hormones sont maintenant un long fleuve tranquille, et ça aide beaucoup le foie à être plus cool. Ca fait des vacances à tout le monde !

Tu imagines donc le chemin parcouru, depuis mes 30 ans où ça a commencé à partir en cacahuète de chaos général, et c’est donc sur ce chemin que je t’emmène pour Mieux Vivre Avec la maladie chronique.

Au fil des notes de blog de la rubrique Manger, je vous raconte mon écosystème du manger en santé.

Car pour Mieux Vivre Avec la maladie chronique, ça commence par l’alimentation.

Allezou, roule ma poule 😉

Tu noteras que la fameuse nappe normande à carreaux rouges servira de repère sur les photos de de la rubrique Manger 😉

Octobre 2006, sur mon premier blog, je montre mon cahier pour démarrer ma nouvelle alimentation : tu notes les boutons, les yeux tristes et bouffis, … ;(

En relation avec le PODCAST

  • et dans la saison 4, ce sera un gros sujet en fil conducteur, car c’est toute ma passion, l’alimentation 🙂

A suivre dans la catégorie Manger

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Partagez votre commentaire

Bienvenue sur le blog
d’Hélène Frébourg,
Coach du Mieux Vivre Avec …

Roule Ma Poule . Network

Articles récents

Podcast

Le podcast qui fait le tour de l'écosystème de vie du malade chronique,
pour restaurer sa capacité à être acteur de sa santé, être acteur de sa vie
& qui crée le MOUVEMENT vers la santé ...

Envie d'appliquer facilement l'esprit du Mieux Vivre Avec dont on parle dans cet Article ?

C’est simple : vous pouvez télécharger immédiatement

Guide
Mieux Vivre Avec La Maladie Chronique
Spécial Confinement

 

en remplissant ce formulaire =>>

Retour haut de page